les demoiselles de rochefort – ii…

um dos pontos altos do filme é a chanson des jumelles. após a aula, as irmãs cantam a sua história de desencontros amorosos e como sonham encontrar seus príncipes encantados.

 

(a qualidade do arquivo é muito ruim; tem legendas em inglês e em caracteres chineses, além de não chegar até o final da música – a parte em cinza mostra a parte da letra da música que foi cortada no arquivo).

DELPHINE ET SOLANGE
Nous sommes deux soeurs jumelles
Nées sous le signe des gémeaux
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do
Toutes deux demoiselles
Ayant eu des amants très tôt
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

DELPHINE
Nous fûmes toutes deux élevées par Maman
Qui pour nous se priva, travailla vaillamment

SOLANGE
Elle voulait de nous faire des érudites
Et pour cela vendit toute sa vie des frites.

DELPHINE ET SOLANGE
Nous sommes toutes deux nées de père inconnu
Cela ne se voit pas, mais quand nous sommes nues
Nous avons toutes deux au creux des reins
C’est fou…

DELPHINE
… là un grain de beauté…

SOLANGE
… qu’il avait sur la joue

DELPHINE ET SOLANGE
Nous sommes deux soeurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do
Aimant la ritournelle, les calembours et les bons mots
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

DELPHINE
Nous sommes toutes deux joyeuses et ingénues…

SOLANGE
… attendant de l’amour ce qu’il est convenu…

DELPHINE
… d’appeler coup de foudre…

SOLANGE
… ou sauvage passion…

DELPHINE ET SOLANGE
… nous sommes toutes deux prêtes à perdre raison
Nous avons toutes deux une âme délicate

DELPHINE
Artistes passionnées…

SOLANGE
… musiciennes…

DELPHINE
… acrobates…

SOLANGE
… cherchant un homme bon…

DELPHINE
… cherchant un homme beau…

DELPHINE ET SOLANGE
… bref un homme idéal, avec ou sans défauts
Nous sommes deux soeurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do
Du plomb dans la cervelle, de la fantaisie à gogo
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

SOLANGE
Je n’enseignerai pas toujours l’art de l’arpège
J’ai vécu jusqu’ici de leçons de solfège
Mais j’en ai jusque-là, la province m’ennuit
Je veux vivre à présent de mon art à Paris

DELPHINE
Je n’enseignerai pas toute ma vie la danse
A Paris moi aussi je tenterai ma chance
Pourquoi passer mon temps à enseigner des pas
Alors que j’ai envie d’aller à l’opéra

DELPHINE ET SOLANGE
Nous sommes deux soeurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do
Deux coeurs, quatre prunelles, à embarquer allegreto
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s